dimanche 3 juin 2007

Adultères



2 Juin 2007...
Le grand jour est arrivé ! Il est temps pour nous de présenter le résultat d’un travail acharné, accompli dans la joie et la bonne humeur (la plupart du temps en tout cas !). Voilà un petit résumé de la journée telle que je l’ai vécue.
Réveil à 8h30 après une nuit étrangement calme : et oui, j’ai réussi à dormir sans problème ! J’ai tout de même ouvert les yeux avant que mon réveil ne sonne, mais ça aurait pu être pire ! Le stress est déjà présent... ça annonce une journée éprouvante. Heureusement, rendez- vous à 11h15 à Châtelet pour ne pas avoir à faire le trajet seule. Au final, le chemin se déroule avec seulement Hélène et Chloé : le scénario se répéterait-il d’une semaine sur l’autre? Non pitié ! J’ai réussi à me détendre et me distraire grâce à la bonne humeur des filles, malgré le méchant mal de tête de Chloé. Arrivée à l’école Centrale : surprise ! Les garçons sont déjà là ! C’est vrai que depuis une semaine, ils sont traumatisés et ont peur de la moindre minute de retard ! Certains s’affairent en régie pour réussir à remettre le courant, d’autres installent déjà les décors : je retiendrai notamment le déplacement du piano par quatre hommes fort.... tout ça pour une unique note lors de la représentation ! Les derniers arrivent également. A 13h, voilà la petite troupe au complet. Petite réunion « humeur du jour », où j’ai bel et bien l’impression d’être la seule stressée...
Première répet : Old Saybrook
On travaille l’entrée sur la musique d’Aldebert : je dois dire que l’idée de la planche à roulette pour porter Ben et Mickaël sur scène était particulièrement originale ! Succès garanti ! S’en suit le filage, qui se déroule plutôt bien : un petit manque de dynamisme, mais qui sera probablement corrigé par la nervosité due à la représentation. Je réussis même à contenir un sourire quand je vois la marque rouge des doigts de Val dans le cou de Mickaël...Cette répet me rassure : même si tout n’est pas parfait, nous avons quelque chose de présentable à montrer. Ouf.
Deuxième répèt : Central Park West
Là aussi, le travail se porte pour commencer sur l’entrée de Christel sur la musique de Dolly. Les filles se débrouillent bien : vivement ce soir ! Provisoirement distraite par les ronflements de Grégoire qui sort finalement se reposer en coulisses, je me reconcentre et me prépare à faire mon entrée en Juliet. Malgré les petits cafouillages de la fin, je suis fière de tirer un vrai coup de feu, qui réveille ainsi mes chers collègues endormis ! Cette répèt me rassure aussi, je suis un peu plus détendue... mais pour combien de temps ?
18h déjà, il serait peut-être temps de manger quelque chose... Certains vont chercher du libanais et s’installent au soleil pour se ravitailler, mais d’autres ne peuvent pas avaler grand chose : j’en fais partie bien sûr !
19h : L’heure tourne vite, les premiers spectateurs ne devraient pas tarder à arriver, il est donc temps de rejoindre la salle. Au programme, maquillage et dernières répets de défoulement sur ce traître de Norman.
19h45 Aïe aïe aïe les gens commencent à arriver, ils sont nombreux et on doit commencer à les faire rentrer : le stress monte, et cette fois, je ne suis pas la seule ! Heureusement, Alexandre, l’ami de Christophe est présent pour nous diriger dans un échauffement efficace, qui nous permet de nous détendre et de nous concentrer. C’est fou le bien que ça fait.
20h25 : C’est pas tout mais il faudrait songer à faire notre entrée !!! Les spectateurs s’impatientent, et ils sont nombreux ! Christophe fait son annonce et.....
SHOW TIME !
La musique démarre : je ressens une grande envie de me lancer !! Alexandre et Daj viennent chercher Ben, je sais que je suis la suivante.... je souffle... ça y’est, c’est à moi ! c’est parti ! Nous voilà tous les quatre sur scène, et Valérie s’élance... dès sa première réplique, elle assure ! Nous voilà donc en scène, tout se passe comme prévu. On s’amuse tous, le public rit, et ça passe vite.... trop vite hélas ! C’est déjà fini ! Le bilan : une Sheila qui a assuré, un Norman plus hypocrite que jamais, qui déclanche l’hilarité avec sa fameuse réplique sur l’ « ORTHOdontiste pervers », un David plus vrai que nature, un couple Maxwell aussi parasites que d’habitude, voire même plus, une Max à faire trembler ses personnages, et j’ose espérer une Jenny pétasse au possible ! Mais ne nous attardons pas, il faut changer les décors dans le noir, mais sous des applaudissements qui nous ravissent !
C’est au tour de Central Park : surprise par la musique qui démarre bien trop tôt, Christel tape un sprint pour arriver jusqu’à la scène, Chloé la suit de près ! Pour ma part, je me change pour préparer mon deuxième rôle, heureuse d’avoir la chance de retourner sur scène. Toute l’équipe d’Old Saybrook s’installe en haut, spectateurs à leur tour. Les filles s’en sortent bien, dommage, la statue de la fertilité passe à la trappe, mais le public n’y voit que du feu : et oui, le travail issu de mois d’impros finit par payer ! Phyllis est superbe en femme « castratrice » mais trompée, avec ses répliques qui tuent ; lorsqu’elle raconte les débuts de son aventure avec Sam, Carol est géniale, puis entre Howard, qui s’applique à reproduire le tête à tête mythique avec Carol : ils sont à mourir de rire ! Puis entre le tombeur de ces dames, un Sam en colère, qui n’a qu’une hâte : retrouver sa Juliet ! Mais oui, c’est encore à moi ! Je viens donc clôturer cette pièce par un coup de feu retentissant qui en surprend plus d’un ! ça y’est, c’est fini ! Cette fois aussi, le succès est au rendrez-vous ! Notre salut final arrive : un moment unique, où se mêlent soulagement, bonheur, excitation et aussi fierté du travail mené à terme.
On finit par le pot avec tout le monde, les bravos fusent, c’est génial ! Je discute avec le maximum de personnes, et toutes ont l’air ravies du spectacle. Tout le monde part peu à peu, voilà c’est fini... Une journée éprouvante pour une soirée magique. On en redemande !
Heureusement, la petite troupe se retrouve jeudi pour échanger ses critiques ses impressions,( ses sécrétions? héhé) et pour le dernier cours de l’année ? J’apporterai des Kleenex...juste au cas où...
En résumé, c’est une soirée que je ne suis pas prête d’oublier, que j’ai eu la chance de partager avec des personnes géniales... Merci à tous !( la troupe, Christophe, Alexandre, Gilles, Romain et tous ceux qui se sont déplacés à Chatenay Malabry!!)

ps: Les photos suivront bien sûr!


4 commentaires:

100di a dit…

Un grand bravo pour ces deux représentations dignes de vrais pros! Et merci de nous faire vivre cette journée "de l'intérieur"... On s'y croirait!

Elo a dit…

merci :)

Bliss a dit…

Sympa de pouvoir vivre un petit peu ce moment de l'intérieur en effet... me suis toujours demandée ce que ça faisait d'être sur scène comme ça ^^

100di a dit…

les photos!!! les photos!!!