mardi 10 avril 2007

Sarko et le prédéterminisme



Un nouveau billet revue de presse politique, mais il faut dire qu'à 12 jours des élections, les bourdes(involontaires ou non) comme les propos polémiques ont tendance à s'accumuler...
Dans Le monde du 4 avril, on peut lire les propos suivants tenus par Sarko:

"J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a mille deux cents ou mille trois cents jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d'autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l'inné est immense."


Si on en croit ces paroles, les générations à venir auront une belle charge sur leurs épaules... Imaginez l'angoisse des parents à l'idée que leur petit garçon de trois ans, riant aux éclats devant un épisode des bisounours cache en fait un futur pédophile en puissance...

Bah dis donc... Nous voilà revenus à l'époque où le prédéterminisme (forme du fatalisme qui voit dans tout événement la main de dieu et l’impuissance de l’homme) s'imposaient à certains comme seule explication. N'oublions tout de même pas que depuis nous avons connu d'autres théories comme celle de l'Evolution, ou encore de l'existentialisme.

L'existentialisme peut être expliqué par la théorie sartrienne: « l'existence précède l'essence », c'est-à-dire qu'on surgit d'abord dans le monde, puis on existe et finalement on se définit par nos actions dont nous sommes pleinement responsables.

Si vous n'êtes pas convaincus, allez donc jetez un oeil au livre de Sartre, L'existentialisme est un humanisme. Après, à chacun de se faire son idée.... espérons juste qu'elle soit bonne!

5 commentaires:

100di a dit…

A ce sujet, à lire dans "Le Monde" du 11/04, une bonne analyse d'un scientifique "Le Meilleur des Mondes de M. Sarkozy".
Le lien ici:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-894003@51-893376,0.html

elody2 a dit…

Tout à fait d'accord ! D'ailleurs, même pour la prédisposition à être atteint d'un cancer, la thèse du prédéterminisme est controversée : il est prouvé que l'alimentation joue un rôle important dans la santé, ce qui peut expliquer la "protection" de certains fumeurs. Par ailleurs, l'argument du prédéterminisme est évidemment un bon prétexte pour ne pas tenter d'améliorer la situation et justifier la répression.

Sophie (à NY) a dit…

tu parles de la théorie de l'évolution... il faut savoir qu'aux USA, pays très religieux voire intégriste, cette théorie est très controversée ! eh oui, surprenant (et inquiétant) de la part de la "plus grande nation du monde", non ? tiens, mais n'est-ce pas justement la nation dont Mr Sarkozy se sent si proche et veut s'inspirer ?

Sophie (à NY) a dit…

je me permets un deuxième commentaire : même si on reconnaît une forme de prédisposition génétique pour les cancers ou autres maladies, je ne vois pas le rapport avec une possibilité de prédéterminisme génétique pour la pédophilie, la criminalité ou la délinquance. il y a une différence entre une maladie physiologique (un cancer, c'est une multiplication anarchique des cellules) et un trouble comportemental !!! les raccourcis et rapprochements farfelus de Mr Sarkozy ne mettent en avant que son ignorance et sa bêtise.

Gouillome a dit…

Je réagis un peu en retard à ce post sur le déterminisme génétique.
Je suis étudiant en médecine et j'apprends régulierement que le développement de la plupart des maladies trouve en partie son origine dans la génétique. Qu'on le veuille ou non, nous sommes en partie déterminés par nos gènes. C'est certainement injuste mais il en est ainsi.

Ce qui est important de savoir, c'est qu'une maladie ne se développe pas uniquement à cause d'un seul facteur. Aussi il est impossible d'être atteint d'un cancer seulement et uniquement à cause d'un gène "défectueux" ; l'environnement est majoritairement responsable de l'apparition de la maladie.

Les maladies psychiatriques, tout comme les maladies organiques, ont comme origine une lésion ou un dysfonctionnement d'un organe ou d'un ensemble d'organes.
Ainsi, la dépression, qui est la principale cause de suicide, atteint préferentiellement les personnes prédisposées génétiquemeent. Ca ne veut pas dire que toutes les personnes prédisposées seront dépressives et se suicideront et que les gens non prédisposés ne seront jamais dépressifs ! Non, car l'environnement de la personne intervient aussi.

On ne nait pas pédophile, on ne nait pas suicidaire, on ne nait pas délinquant. On peut juste être prédisposé à l'être. Et il faut justement faire de la prévention !
Monsieur Sarkozy n'a pas entierement tord. Ce qui est dangereux, c'est qu'il emploie des raccourcis qui laissent penser que seuls les gènes rentrent en compte. J'espere vraiment qu'il a parlé plus vite qu'il ne pensait.